Manip wordpress pour éviter les conflits entre le développement local et production.

WordPress est un excellent outil pour la création de sites mais il contient pas mal de subtilités à comprendre.

Je vous mets ici une vidéo de Grafikart.com qui décrit les étapes d’installations du CMS en local:

Cependant, WP est basé sur l’écriture des urls, pour ne pas avoir de problèmes entre votre développement en local et la production sur le serveur de votre hébergeur, une petite manip s’impose:

Sur MAMP:

• Identification en utilisateur Root

1) Dans le fichier applications/MAMP/conf/apache ouvrir le fichier httpd.conf

# Virtual hosts

Include /private/etc/apache2/extra/httpd-vhosts.conf

(retirer le # si il est présent avant Include / private…)

• Création du domaine virtuel (virtual host)

2) Dans le fichier applications/MAMP/conf/apache/extra ouvrir le fichier  httpd-vhosts.conf

éditer le fichier comme ceci par exemple :

<VirtualHost *:80>
ServerAdmin contact@ohmydev.wordoress.com
DocumentRoot "/Users/mon_compte_utilisateur/Sites/site_1"
ServerName site_1.local
ErrorLog "/private/var/log/apache2/site_1-error_log"
CustomLog "/private/var/log/apache2/site_1-access_log" common
</VirtualHost>

• Ajout du domaine dans le fichier /etc/hosts

Ouvrir le terminal.

3) taper : sudo pico /etc/hosts

entrer le mot de passe de l’utilisateur _root (attention cela se fait à l’aveugle)

Ajouter le domaine

127.0.0.1 site_1.local

4) Vérifier le paramétrage de MAMP:

parametrage MAMP

5) Redemarrer MAMP

Sur WAMP:

1°- Dans   C:\Windows\System32\drivers\etc\hosts  à la fin du fichier, ajouter la ligne:

127.0.0.1 www.monsite.com

2°- Dans   C:\wamp\bin\apache\Apache2.2.21\conf/httpd.conf    les lignes suivante doit être décommentées :

LoadModule rewrite_module modules/mod_rewrite.so ← ligne 116


# Virtual hosts

Include conf/extra/httpd-vhosts.conf ← ligne 467


<Directory />

   Options FollowSymLinks

   AllowOverride all ← ligne 190

   Order deny,allow

   Deny from all

</Directory>

3°- Dans   C:\wamp\bin\apache\Apache2.2.21\conf\extra/httpd-vhosts.conf   ajouter le code suivant à la fin du fichier:

#monsite.com

<VirtualHost *:80>

   DocumentRoot « c:/wamp/www/monsite »

   ServerName http://www.monsite.com

</VirtualHost>


4°- Redémarrer WAMP pour prendre en compte les nouveaux paramètres.

Ceci permet une écriture propre des URLS lors de la construction de votre thème, pour que lors du transfert du dev vers la prod il n’y ait pas de conflits.

Par contre bien penser a commenter l’étape 1, une fois le développement terminé pour de nouveau avoir accès au site sur internet et non plus en local.

Pour plus d’infos, un super bouquin pour démarrer sur WordPress:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s